Mot(s)-clé(s): gestuelle mentale

À propos de la gestuelle mentale

Une conception dynamique de l’intelligence

Pour apprendre, les choses sont littéralement à prendre dans notre tête. Pour prendre quelque chose, nous posons des actions, des gestes. Il faut se demander comment ces différentes actions peuvent s’accomplir avec succès, comment elles atteignent leur visée respective. La qualité de la compréhension, le degré d’accessibilité et de disponibilité des informations évoquées dépendent de nos types d’évocations et de la manière dont nous avons accompli les gestes mentaux.

Pour certains élèves avec une difficulté d’attention, les répercussions seront davantage sur l’action mentale de ‘comprendre’, parfois, à défaut de comprendre ils mémoriseront; pour d’autres, les répercussions toucheront davantage l’action de ‘réfléchir’, on dira souvent d’eux qu’ils sont impulsifs, d’autres élèves encore seront incapables de comprendre s’ils n’ont pas mémorisé d’abord, mais ne parviennent pas à ‘mémoriser’ adéquatement. Un élève peut connaître des difficultés d’apprentissage parce qu’il s’égare dans la manière de faire l’action ou encore parce qu’il n’est pas au clair avec les buts de l’action (avant de poser une action… on a une intention). Fréquemment aussi, on verra des élèves réfléchir pour résoudre un problème avant même de l’avoir compris.

De nombreux commentaires de parents, d’enseignants, d’orthopédagogues, d’orthophonistes et d’élèves me convainquent que « penser » la gestuelle mentale ouvre des possibilités incroyables qui permettent à chacun de se dépasser.
Je connais des...
dits-dyslexiques qui obtiennent maintenant 85% en lecture,
des dits-dysorthographiques qui obtiennent A en dictée,
des dits-dyscalculiques qui ont réglé leur difficulté avec le sens des nombres, le sens des opérations et de leur algorithme et…
des enseignants heureux de confirmer que cela fonctionne!

Ce site a donc été créé pour aider toute personne qui cherche à comprendre : parents et professionnels y trouveront matière à réflexion.

L’approche préconisée ici ne permet pas de vouloir à la place de l’enfant. Elle permet de lui montrer comment il peut s’y prendre pour mener à bien son travail, bien sûr, il lui appartient de prendre ces moyens. Il ne faut pas oublier que j’ai rarement vu d’élèves qui préfèrent échouer que réussir!

Gestuelle mentale ou gestion mentale?

La gestuelle mentale est une adaptation qui vise à rendre accessibles les concepts de la gestion mentale. Elle vise à dégager de l’œuvre colossale d’Antoine de La Garanderie des mots, des définitions, des exemples ainsi que des contre-exemples pour permettre à plus de personnes de prendre conscience des gestes mentaux. Pour permettre à plus de personnes de mieux apprendre...ou de mieux enseigner, finalement.