Introduction-Synthèse

Par Diane Larivière

Comprendre, c’est traduire en mots, en phrases, en images, l’objet concret ou abstrait donné en perceptions visuelles ou auditives, dans le but de camper une situation de confrontation entre cet objet et la traduction qu’on s’en est donnée de telle sorte que soient produits des jugements de comparaison, d’où pourront naître des intuitions de sens.
Geste mental (tiré de La Motivation, pp. 54-55)

*Être en projet de confronter ces images et ces mots à la chose qu’on se donne à percevoir à nouveau afin de faire surgir des intuitions de similitude et de différence entre eux et elle, qui feront accéder à sa compréhension.
Structure de projet (tiré de Critique de la raison pédagogique, Chapitre XIII, p.328)

Structures du projet de sens de compréhension :
Structure d’application / structure d’explication
Structure de composition / structure d’opposition

  • Pour comprendre un concept, on fait des comparaisons dans notre tête.

Comparer demande de tenir l’attention sur l’objet à comprendre de manière à dégager des ressemblances et des différences.

  • Plutôt de demander : est-ce que tu comprends?, demander : qu’est-ce que tu comprends?
  • Lorsque l’élève ne comprend pas:

1-Demander d’abord à l’élève de tenter de trouver des exemples.
(Ses réponses pourront peut-être vous pister sur ce qui l’embrouille.)

2-Offrir plusieurs exemples à comparer et demander de chercher des ressemblances.

3-Présenter la définition, puis soutenez l’élève pour qu’il la compare aux exemples.

  • Une règle contient plusieurs concepts et explique la relation qu’il y a entre chacun.

Si une règle n’est pas comprise, commencer par vérifier si les notions qu’elle contient sont comprises.

Il est aidant, pour que l’application d’une règle devienne automatique, de suivre une séquence régulière (routine stable dans les étapes d’application).

  • Proposer aux élèves de s’exercer à expliquer et à trouver des exemples du concept, de la règle.